Le PageRank, un algorithme signé Google

Le PageRank, un algorithme signé Google

Le PageRank en langage courante est un système de comptage d’utilisateurs de pages web. En terme technique, c’est un algorithme d’analyse de liens contribuant au système de classement des pages web et le moteur de recherche Google est le principal  auteur. Les avis ingesup vous aideront à en savoir plus sur le pagerank.

google.jpg

Le PageRank détermine en effet la popularité d’un site et son intérêt général. A noter pourtant que le PageRank n’est pas  l’unique  critère de classement des sites, et il est impossible de le traficoter et l’augmenter « manuellement » car le classement  est surtout fonction de la pertinence.

Comment fonctionne le PageRank ?

Relativement au nombre de liens qui pointent vers la page web, une valeur ou un score lui  est attribuée. Ainsi, une page dispose de PageRank   de plus en plus important autant que le cumul des PageRanks des pages qui pointent vers cette page. Plus on parle de la page, plus la page devient plus intéressante et dotée d’un meilleur classement.

pagerank.jpg

Et non moins, les sites qui parlent de cette page seront également pris en considération. Le calcul interminable  qui couvre l’ensemble des sites existant sur internet  attribue des valeurs aux uns et aux autres. Au cas où deux pages disposent d’un même et identique  PageRank, Google fait la moyenne et celle qui ait le plus fort PageRank moyen a plus d’autorité sur l’autre concurrente. Dans un cas plus difficile, faire appel au système de champs lexicaux qui font partie de la sémantique.

Les indicateurs pris en compte dans le calcul

Le système GoogleBar permet de noter le PageRank jusqu’à 10 points. Un PR de 3 à 4 avec une pertinence optimisée permet la pageweb d’être classée parmi les résultats de recherche les plus prisés.  Pour certaine dont le PR est nul ou 1, alors qu’elle est la seule page  pour parler d’un sujet spécifique,  elle est automatiquement classée première. Inversement, une page risque d’être classe en page 20 ou plus malgré son PR atteignant 8 ou 9, si le sujet concerne des objets les plus répandus du web, tels que le sexe, le rock’n roll,  le ventre plat, etc.  L’importance du PG dans les classements varie du jour au lendemain selon les manipulations du webmaster, et bien évidemment selon les internautes qui demeurent les maîtres d’œuvre.